A L’IRLANDAISE

A L'IRLANDAISE  P&M:M.Monsigny

Ca drache ou ça bruine, tant qu'on s'y perdrait
Dans les méandres d'un automne délavé
Les fantômes qui dansent aux quatre coins du bois
Anachronique, pour un peu j’aim'rais ça.

Y a des airs d'Irlande dans ce jour qui s’efface
Le vent du Donegal qu'aurait laissé sa trace
Une maison sur la lande infinie
Un feu de tourbe éclaire un coin de nuit

REFRAIN

 Ca m’va, c ’temps- là , 
Tout c'  gris de haut en bas 
Tant ça chauffe, la braise 
A l’irlandaise 

On se sent hors le temps , apaisés, reposés 
On se cause à soi- même, on se trouve bien nés 
Si barbare soit le monde, si cruelle soit la vie, 
On laisse le désespoir quelques temps en oubli 

Ah !C’est pas l’Italie, mais ça vaut bien le coup
De s'offrir le détour, de fair' sa transhumance
Sous les pluies vertes qui tombent loin de tout
Ca donne au feu qui danse, une immense présence 

REFRAIN

Là- bas, c'est autre chose, à taille d'humain
Si tout n'est pas rose, c'est d'la vie cousue main, 
Debout dans les tempêtes, la mer n'est jamais loin
On a pris l'habitude des choses peu surfaites

Le vent pour tout bagage , on sait la solitude
Les routes d'exil d'un passé souvent rude
Alors on s'enivre de musiques  partagées
Nourris de chansons pour vivre accompagnés

REFRAIN

One thought on “A L’IRLANDAISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *